Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 10:57
François A., nouveau miraculé selon l'Eglise catholique

Religion : François A., nouveau miraculé selon l'Eglise catholique

C'est un miracle, selon l'Eglise. François A., 58 ans, originaire du Val-de-Marne, aurait guéri de sa leucémie grâce au défunt père polonais Popieluszko. Le dossier va être transmis au pape dès lundi.

Le miracle a bien eu lieu ! Après un an de travail, à recueillir les témoignages de dizaines de personnes, cela ne fait aucun doute pour la commission d'enquête chargée par l'évêque de Créteil (Val-de-Marne) d'étudier la guérison de François A. , aujourd'hui âgé de 58 ans. En 2012, ce Val-de-Marnais s'est remis d'une grave leucémie, après « l'intercession » posthume du père Popieluszko, martyr et icône de la résistance politique en Pologne. Une guérison totale que n'explique pas la médecine et qui pourrait bien permettre à l'aumônier du syndicat Solidarnosc, béatifié en 2010, de devenir saint.

Malade depuis onze ans

Ce lundi, Mgr Santier, l'évêque de Créteil, annoncera officiellement la fin de l'enquête à l'occasion d'une prière à la cathédrale Notre-Dame. « Nous avons choisi exprès la date du 14 septembre, jour de la fête de la Croix glorieuse, mais aussi date anniversaire de la naissance du père Popieluszko et du père Brien. » Et date anniversaire des faits.

Ce 14 septembre 2012, le père Brien est appelé, avec une sœur polonaise, au chevet de François A. Ce père de famille, malade depuis onze ans, épuisé par des chimiothérapies à répétition, vit ses dernières heures sur son lit d'hôpital. Le prêtre revient d'un voyage en Pologne au cours duquel il s'est intéressé à la personnalité de Jerzy Popieluszko, torturé et tué par les milices du général Jaruzelski en 1984. Ce jour-là, il tend une image du martyr à l'épouse du malade pour prier. « Je lui ai demandé de faire quelque chose, c'était le jour de son anniversaire et le mien », raconte-t-il. Le lendemain, François quitte son lit. De longs mois durant, l'affaire est tenue secrète. Mais les médecins sont formels. La rémission est totale.

«Il s'est retapé et va très bien»

« Pourquoi moi et pas les autres ? » Selon le curé, cette question a beaucoup hanté François, qui préfère rester « dans un certain anonymat », selon son épouse. Mais le père Brien aussi. « Cela faisait quatre mois que j'étais ordonné prêtre, confie ce dernier. On en a beaucoup parlé ensemble. Aujourd'hui, on a atterri. » Les deux hommes, qui se sont beaucoup rapprochés, se retrouvent aujourd'hui pour le mariage de la fille de François. « Il s'est retapé et va très bien », assure le père Brien.

Son témoignage s'ajoute aux nombreux autres recueillis par la commission d'enquête, composée du délégué épiscopal pour la canonisation de Jerzy Popieluszko, de juristes à la fois français et polonais, de médecins de l'hôpital Henri-Mondor. Ceux-ci ont été chargés d'examiner le dossier médical du patient. « Comme à Lourdes, la médecine n'explique pas le pourquoi de cette guérison », souligne ce membre de la commission, juriste ecclésiastique, chargé d'entendre les médecins. Il a également écouté le récit d'un ami d'enfance du « miraculé » et retranscrit son propos qui est venu s'ajouter au dossier de 800 pages, traduit en polonais et en italien. Dans son for intérieur, le juriste, lui, en 
est certain, c'est « une guérison miraculeuse ».

Une fois signé ce lundi par Mgr Santier, le dossier va prendre le chemin de Rome pour que l'instruction finale soit menée. Il reviendra alors au pape François de reconnaître le miracle et de signer le décret pour la canonisation du bienheureux Popieluszko. Rapidement, espèrent en secret les Polonais.

La Pologne accueillera les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) en juillet 2016 à C
racovie.

source http://www.leparisien.fr
-----------------------
---

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • : Congrégation vouée au service des malades,fondée en Pologne en 1881.Diffuse en permanence L'apostolat dans différents pays.
  • Contact

Bienvenue-Witamy

 Pieta-01.jpg         Bonjour à tous -Witamy         
Bienvenue à tous et à toutes .Merci pour votre passage sur notre site.La congrégation des soeurs Franciscaines de Notre dame des Douleurs oeuvre avec volonté et acharnement pour soulager et accompagner les plus meurtris par la vie,en leur prodiguant les soins physiques et spirituels nécéssaires à leur bien-être.

Dziękujemy wszystkim odwiedzającym nasze stronice internetowe za poświecony czas na przeglądnięcie artykułów i zapoznanie się z naszym posłannictwem i misją w Kościele. Zgromadzenie Córek Matki Bożej Bolesnej zgodnie z charyzmatem Założycieli stara się służyć i pomagać ubogim,chorym i cierpiącym.
Zgromadzenie świadome ogromu pracy w tej dziedzinie, przychodzi z pomocą potrzebującym. Podejmuje dzieła z przekonaniem i oddaniem aby w miarę możliwosci poprawić i stworzyć lepsze warunki życia człowieka. 

Centre de soins infirmiers

      
Centre de soins infirmiers des Sœurs

29, rue du Marché
95160 Montmorency
Tel:01.39.64.75.40


Permanence au Centre:
de: 12h à 12h30
      16h à 17h
      19h à 19h30
Soins infirmiers à domicile sur RV

Place des Victimes du V2

95170 Deuil la Barre

Tel :01.39.83.15.52

 

Permanence :

de :   12h à 12h30

et de: 18h à 18h 30
Samedi et Dimanche sur RV

Soins infirmiers à domicile

Sur RV

Messes à Deuil et Montmorency

Messes dominicales à Deuil la Barre
Samedi à 18 h à Notre Dame

dimanche à 9h.30 
en l'église Notre Dame
Place des Victimes du V2
à 11h
en l'église Saint Louis
10 rue du Chateau

 

Messes dominicales à Montmorency

samedi à 18h30 à la Collégiale

dimanche à 10h

en l'église St.François

à 11h15

à la Collégiale

Visit from 10/09/07