Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 18:31
DSC05194
 
Le 1 janvier 2013, les soeurs infirmières polonaises ont invités, dans leur communauté 
à déjeuner quelques personnes seules. Elles ont passé ensemble des moments agréables et enrichissants.  Dieu leur a permis de commencer l'année 2013 dans la joie, d'abord à la messe par la prière, et ensuite autour d'une table bien garnie.
L'échange des expériences a permis de mieux se connaître. 
Dans le gâteau il y avait trois fèves, symbole des trois Rois couronnés.
Tout le monde a passé l'après- midi dans une atmosphère fraternelle.   
DSC05168 
 
DSC05171
 
P1000932
 
DSC05200
DSC05170
DSC05188
 
DSC05187 
 
 
           
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans ca s'est passé à Montmorency
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 15:25
P1000886
 
 
Le 1 et 2 Décembre 2012 a eu lieu le marché de Noël à la salle de fête de Montmorency.
C'est une occasion de faire les achats pour les cadeaux de Noël et de passer un moment agréable avec l'ensemble des paroissiens.
Cette année nous avons eu occasion de rencontrer au marché la Mère Joanna- responsable générale de soeurs Franciscaines Polonaises des deux communautés: Deuil et Montmorency, venue de Cracovie pour rendre visite aux soeurs.   
 
 
P1000888
 
P1000889
 
P1000896
 
P1000894
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans ca s'est passé à Montmorency
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 22:36
DSC05156
Père Hughes devant la crêche
 
 
P1000901
 
DSC05161
 
DSC05162
 
P1000905
 
P1000902
 
P1000904
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans ca s'est passé à Montmorency
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 11:52
 
  Dimanche 7 octobre 2012 le père Hughes a célébré la messe de la St.François, des familles -appels des catéchistes. 
 
 
IMGP7543
 
Servir
Quelquefois, les groupes emploient des mots bizarres, qui appartiennent
 
au langage de la tribu. Il en est ainsi des mots de ‘diaconie’, ou de ‘diaconia 2013’.
 
Qu’est-ce que c’est ? La ‘diaconie de l’Église’ est une expression qui
 
signifie l’Église servante : servante de Jésus Christ, de Dieu, servante de l’Homme
 
auprès duquel en maintes circonstances, elle vit la charité, partage la foi, et
 
renouvelle l’espérance.
 
‘Diaconia 2013’ renvoie à un événement de l’année 2013 qui doit réunir
 
des représentants de tous les diocèses de France, à Lourdes. Ce rassemblement
 
est préparé dans tous les diocèses, toutes les paroisses et tous les mouvements
 
de notre pays pour approfondir, redécouvrir la dimension de service dans nos
 
entreprises.
 
Vous en avez déjà entendu parler ! Maintenant, il convient que nous
 
relancions cette réflexion pour mieux discerner qui servons-nous : notre gloire,
 
notre besoin de reconnaissance, notre autosatisfaction ? Non. Nous cherchons,
 
chaque jour davantage, à servir l’avènement du Seigneur, à faire découvrir le
 
royaume de Dieu comme un royaume de Justice et de Paix pour tous les hommes.
 
Nous le savons aussi, le service, pour le chrétien est communautaire :
 
nous sommes signes et témoignages d’une Église servante, par la charité que
 
nous voulons inventive, dans le dialogue les uns avec les autres. Les pauvres, les
 
affaiblis, les découragés n’ont que faire de héros que leur présence auréole, mais
 
dont l’absence fait ressentir que s’ils n’avaient pas été seuls, la présence de Dieu
 
aurait été signifiée par d’autres.
 
Avec l’Équipe d’Animation Pastorale, je souhaite d’autre part remercier
 
ceux qui, serviteurs hier, sont à cette heure, du fait de l’âge ou de la maladie, dans
 
l’incapacité d’assumer les services accomplis de nombreuses années. Vous
 
trouverez au dos de cette ‘Assemblée’ des témoignages sur lesdites personnes. Je
 
veux par la prière, par ces quelques mots et en leur rendant visite, les assurer de
 
notre soutien fraternel.
 
Il est bon de pouvoir contempler leur oeuvre, avec eux ; il est beau de
 
pouvoir les remercier. Ceux que nous nommons aujourd’hui ne sont pas les seuls.
 
Vous m’indiquerez à qui nous pourrons dire notre reconnaissance.
 
Nous ne louperons pas les rendez-vous de la diaconie, tant dans la
 
réflexion que dans l’action.
 
Je suis conscient de ce que vous faites, de l’esprit dans lequel vous le
 
réalisez, je vous en sais gré et compte sur vous pour demain.
 
Père Hughes

 

 

 
 
 
 
000087
 
IMGP7544
 
IMGP7545
 
IMGP7538
 
 
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans ca s'est passé à Montmorency
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 11:30

 

 

Dimanche 16 septembre 2012 a eu lieu la Messe d'installation du père Hughes de la Villegeorges à la collègiale de Montmorency comme curé de deux paroisses de Montmorency et de Groslay. Dimanche 23 septembre le père Hughes a présidé la Messe à la paroisse de St.Francois suivie d'un repas partagé sur place.

 

  000021 

 

Il n’est pas bon que l’homme soit seul…

Le début d’année scolaire, les retrouvailles ou découvertes que nous faisons

 

depuis le retour des vacances m’inspirent une réflexion sur le commencement.

J’aimerais partager mon émerveillement devant le dialogue des personnes

divines lorsque le Seigneur dit : « Faisons l’homme à notre image ! ».

Nous voyons dans la Genèse un Dieu déterminé à partager la vie, le

mouvement et l’être, et qui, en créant, crée le dialogue. En effet, le premier récit du

livre de la Genèse enchaîne sur un autre où le Seigneur dit : « Il n’est pas bon que

l’homme soit seul ; je vais lui donner une aide qui lui correspondra ».

Cette correspondance, nous le savons, n’est pas seulement une

complémentarité mais une capacité et une volonté de dialogue à l’image du

dialogue que le Seigneur Jésus révèle dans sa prière à son Père.

Nous existons pour le dialogue, et le dialogue nous fait vivre ; c’est ainsi que

je comprends l’expression : ‘une aide qui lui correspondra’. Le beau mot de

‘correspondance’ ! Il est un peu désuet lorsque l‘on parle de la correspondance

épistolaire qu’entretenaient les grands écrivains ; il est poétique lorsque l’on doit

attraper une correspondance, c’est-à-dire un moyen de transport quelquefois

rustique qui permet de rejoindre un lieu éloigné, et quelqu’un qui nous attend.

Dieu nous crée pour que nous entrions dans l’élan vital de la correspondance des

uns avec les autres, et que nous recherchions qui nous correspondra, ou à qui

nous pourrons correspondre, avec qui pouvoir correspondre, dialoguer et se

répondre, tour à tour.

C’est le mouvement même de Dieu qui ayant créé cherche tout au long de

l’histoire humaine à venir en aide à sa création. Peut-être est-ce là l’amitié, la

rencontre de deux âmes, touchées l’une par l’autre, par toute cette correspondance

qui révélerait que la ressemblance n’est pas d’être semblables mais de sembler

bien l’un avec l’autre, tout simplement, dans le mouvement perpétuel non de

l’insatisfaction permanente, mais de la fragile espérance de l’avenir de nos amours

humaines, et de la patiente découverte du mystère de l’autre.

Et si Dieu nous a créés pour sa ressemblance, ne nous donne-t-il pas de

pouvoir aussi trouver une volonté de correspondre à tout homme, du plus proche à

l’ennemi ?

Au début de cette année scolaire l’homme qui a fait l’expérience de la

ressemblance divine et de la correspondance humaine n’est-il pas invité à dire

aussi : « Il n’est pas bon que l’autre soit seul » ?

Père Hughes

 

 

 

000003  

 

 

 

000038

 

000058

 

000052

 

000006

 

 

000076

 

000083

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans ca s'est passé à Montmorency
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 15:16

      7359314 x

Vous avez décroché:" Enfin! Depuis le temps que je te voyais hésiter, je me demandais quand tu allais faire le pas"

 

 

  "Musze odnalezc tych, przez ktorych Bog mnie kocha, a potem postawic sobie pytanie: Czy ja jestem tym, przez kogo Bog moze kochac? Czy jestem Bogu potrzebny? Czy moge powiedziec, ze Bog kocha przeze mnie?" Jan Twardowski 

 

 

 

La première foi j’ai lu cette phrase, j’ai pensé au catéchuménat. Et je me suis demandé : « Le catéchuménat, qu’est-ce que c’est ? ». Un chemin pour découvrir qui est Dieu ou bien pour entretenir et transformer en feu l’étincelle décelée en nous, un temps donné pour grandir dans la foi, un parcours pour cheminer vers la renaissance, une pré-enfance peut-être où l’on se préparerait à devenir « enfant de Dieu », un désert aussi où chaque hier donne envie de faire demi-tour mais chaque aujourd’hui encourage à continuer. Le catéchuménat, j’imagine, c’est un peu de tout cela. Mais en lisant cette phrase, j’ai aussi pensé à vous.

Vous avez été celui à travers qui Dieu nous a parlé, nous a aimé et le catéchuménat ne fut  qu’une introduction à cette immense question : « Suis-je celui à travers qui, Dieu peut aimer ? ». Une interrogation qui peut occuper une vie, qui pousse à se rendre disponible aux rendez-vous que Dieu nous donne, aux autres que l ‘on côtoie, à la vocation qu’Il a pour nous. Qui conduit à se faire plus humble, instrument, témoin, relais. Car Dieu à besoin des Hommes, c’est par eux qu’il aime. »Puis-je dire que Dieu aime à travers moi ? » Vous nous avez aidé à devenir nous-même, à comprendre ce que Dieu veut de nous, à l’accepter et à en vivre.

Je m’étais toujours dit que je ne serais jamais croyante. Je n’avais jamais prévu ce qui est arrivé. Et cela a changé ma vie. C’était en 2003. J’avais 19 ans et j’ai dû apprivoiser cette foi naissante, lui donner une place sans la rejeter. Comment accueillir une telle grâce en ayant 19 ans de néant derrière soi. Je n’ai pas compris dès le début que Dieu m’aimait. Mais vous l’avait compris avant moi. Et en silence, tout en respectant le mien, vous m’avez aidé à devenir celle en qui Dieu peut aimer.

J’étais de ces personnes qui pensent que l’herbe est toujours plus verte chez le voisin. Et pour moi, se laisser aimer par Dieu n’était pas plus spontané que de l’aimer. Et comment croire à l’amour de quelqu’un qui m’était invisible et intouchable humainement ? J’ai longtemps refusé de penser au baptême. Je ne voyais pas ce….Jésus qui vraisemblablement m’appelait à une autre vie.

C’était Vendredi Saint 2005. J’avais décidé de vous appeler. La cabine téléphonique de laquelle je vous ai appelé n’existe plus. Vous avez décroché : « Enfin ! Depuis le temps que je te voyais hésiter, je me demandais quand tu allais faire le pas ». Puis il y a eu ces deux ans, au cours desquels j’ai souvent voulu retourner à cette cabine et vous dire que j’arrête, tant je ne voyais pas Dieu, même à travers les autres.

Et pourtant, ce fameux soir, 7 avril 2007, lorsque vous m’avez regardé en me disant : »Tu es prête ? », je me suis sentie justifiée d’exister. Alors c’était comme si Dieu me criait : Tu vivras ! Je passais près de toi, je te vis te débattant. Je te dis, quand, quand tu étais dans ton sang : » Vis ! «  et je te fis croître comme l’herbe des champs ».Ez.16, 6.

Mon front a touché le fond du baptistère. L’eau était fraîche comme une eau matinale mais elle était aussi pleine de promesses. Je ne me souviens plus si je vous ai entendu me baptiser  au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Mais en relevant la tête, j’ai su que je vivrais. Au moins pour être témoin du Christ comme vous l’avez été pour nous tous, catéchumènes. Au plus pour Le suivre là où il voudrait bien me mener.

Caroline Montsarrat baptisée en 2007

 

 

 

7359433 x

 

 7359393 x

7359281 x

 7359262 x

Enghien 6-copie-1

 

 

7359324 x

Samedi 2 juin à la messe de 18h30 à St Martin et dimanche 3 juin à la messe de 10h00 en plein air au parc Jean XXIII nous allons témoigner notre amitié au père Rémy Kurowski qui nous quitte après 11 ans de service dans notre communauté. 

 

mini-kermesse 2012 (15)

 

  mini-kermesse 2012 (108)

 

mini-kermesse 2012 (30)

 

mini-kermesse 2012 (130)

 

mini-kermesse 2012 (216)

 

mini-kermesse 2012 (148)

 

mini-kermesse 2012 (140)

 

mini-kermesse 2012 (27)

 

mini-kermesse 2012 (163)

 

mini-kermesse 2012 (201)

 

mini-kermesse 2012 (280)

 

mini-kermesse 2012 (283)

 

mini-kermesse 2012 (302)

 

mini-kermesse 2012 (528)

 

mini-kermesse 2012 (545)

 

mini-kermesse 2012 (55)

 

 

 

 

 

 

Aimer c’est servir

 

A vous Père Remy, Infatigable Pasteur de notre communauté de Montmorency

Grand MERCI

Depuis onze ans au service de ceux qui voulaient rencontrer Dieu en l’ Eglise du Christ

MERCI

Pour toutes les richesses et les dons variés que Dieu a largement semé en votre personne

MERCI

Vous n’avez rien gardé pour vous mais avez su partager vos talents en les multipliant

MERCI

Portez la Bonne Nouvelle aux pays lointains et soyez le vrai témoin de Celui qui vous envoie.

 

Avec l’ assurance de notre prière qui vous accompagnera toujours.

 

Les Sœurs Franciscaines Polonaises de Montmorency et de Deuil la Barre

Pano 02

 

16042011043

 

IMGP3900

 

Beatyfikacja 0365

 

 

Enghien 3

 

 

 Sélection 13

 

Sélection 45

 

link  A voir le compte-rendu et les photos

 

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans ca s'est passé à Montmorency
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 18:44



Dimanche 25 octobre, pour clôturer la Semaine Bleue, le SEM a voulu offrir aux personnes âgées une journée particulière et permettre le rapprochement des générations. D’abord avec une messe, concélébrée par plusieurs prêtres à la retraite et préparée par l’équipe liturgique des anciens spécialement composée pour l’occasion. « Ils ont tout fait, précise Gisèle Laura Ronce, on essaie des les faire participer au maximum à la vie de la paroisse ». Une célébration chaleureuse et profonde pour Véronique, rappelant à Annick l’ambiance des messes suivies en Terre Sainte, a refaire selon Christophe, bien animée avec un peuple attentif pour André. Quant à Geneviève, 84 ans, « Chacun à mis du sien. Pour nous personnes âgées, c’était formidable, nous avons bien profité de cette belle messe ».

Après un repas pris ensemble, tous ont pu assister au concert de « Bric et de Broc ». Ce que cela signifie ? « Un enchantement, rapporte Geneviève. Un élan d’amour vers les personnes âgées, une émulation des jeunes qui venaient au-devant de nous. Nous avons retrouvé des chansons de notre temps. J’ai admiré les jeunes, francs, ouverts. Et quel Cyrano ! Quel exploit de la part de Simone qui chantait « j’ai la rate qui se dilate » à près de 80 ans ». Ce concert de « Bric et de Broc » rassemblait en effet, de nombreux talents : Yannick Daguerre à l’orgue accompagnant la cantatrice Ann Ventena, Ana-Giulia et son arrière-grand-mère chantant « Prendre un ancien par la main. Lecture de poèmes par Henriane Dargent qui a 64 ans a fait sa première communion et confirmation, Slam composé par le père Rémy, tirade de Cyrano interprétée par le père Crépin, hymne à la Vierge Noire de Czestochowa par les sœurs polonaises. Et enfin, les chorales chaldéennes de Sarcelles et coptes orthodoxes de Deuil-la-Barre…

Résultat, un concert familial, « une vraie communion où chacun pouvait se sentir partie prenante du projet et respecté dans ce qu’il est », livre le père Rémy Kurowski, curé de la paroisse. « L’œcuménisme était à l’honneur, rapporte André. Et que dire de la chorale des chaldéens qui ont tout quitté pour vivre leur foi. Pour moi qui ai cette grâce d’accompagner les personnes âgées à l’hôpital, j’étais heureux de voir tous ces cheveux blancs émus et réjouis ».

Caroline Montsarrat
28/10/2009












Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans ca s'est passé à Montmorency
commenter cet article

Présentation

  • : Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • : Congrégation vouée au service des malades,fondée en Pologne en 1881.Diffuse en permanence L'apostolat dans différents pays.
  • Contact

Bienvenue-Witamy

 Pieta-01.jpg         Bonjour à tous -Witamy         
Bienvenue à tous et à toutes .Merci pour votre passage sur notre site.La congrégation des soeurs Franciscaines de Notre dame des Douleurs oeuvre avec volonté et acharnement pour soulager et accompagner les plus meurtris par la vie,en leur prodiguant les soins physiques et spirituels nécéssaires à leur bien-être.

Dziękujemy wszystkim odwiedzającym nasze stronice internetowe za poświecony czas na przeglądnięcie artykułów i zapoznanie się z naszym posłannictwem i misją w Kościele. Zgromadzenie Córek Matki Bożej Bolesnej zgodnie z charyzmatem Założycieli stara się służyć i pomagać ubogim,chorym i cierpiącym.
Zgromadzenie świadome ogromu pracy w tej dziedzinie, przychodzi z pomocą potrzebującym. Podejmuje dzieła z przekonaniem i oddaniem aby w miarę możliwosci poprawić i stworzyć lepsze warunki życia człowieka. 

Centre de soins infirmiers

      
Centre de soins infirmiers des Sœurs

29, rue du Marché
95160 Montmorency
Tel:01.39.64.75.40


Permanence au Centre:
de: 12h à 12h30
      16h à 17h
      19h à 19h30
Soins infirmiers à domicile sur RV

Place des Victimes du V2

95170 Deuil la Barre

Tel :01.39.83.15.52

 

Permanence :

de :   12h à 12h30

et de: 18h à 18h 30
Samedi et Dimanche sur RV

Soins infirmiers à domicile

Sur RV

Messes à Deuil et Montmorency

Messes dominicales à Deuil la Barre
Samedi à 18 h à Notre Dame

dimanche à 9h.30 
en l'église Notre Dame
Place des Victimes du V2
à 11h
en l'église Saint Louis
10 rue du Chateau

 

Messes dominicales à Montmorency

samedi à 18h30 à la Collégiale

dimanche à 10h

en l'église St.François

à 11h15

à la Collégiale

Visit from 10/09/07