Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 22:37

    cracovie-sukiennice-rynek 

Nous sommes partis, par l’Aéroport de Beauvais, le samedi après-midi 8 Juin, afin d’être présents à la béatification de Mère Marguerite, fondatrice de la congrégation des « Filles de Notre Dame des Douleurs » appelées aussi Sœurs Serafitki, en référence à l’appartenance de Marguerite au Tiers-ordre franciscain, « séraphique » étant le surnom de St François. Nous étions un groupe composé des Sœurs Thérèse, Louise, Kinga et Irène ainsi que des Soeurs Marie-Simone et Marie Catherine de Paris, le Père Guillaume, le Père Jan Pranke, Mme Renteux qui malgré son grand âge est toujours très souriante, Christophe notre président et moi, tous très heureux de partager cette joie.

  mini-14255418 x

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Cracovie à 19 h, un mini bus nous attendait pour nous conduire à l’hôtel AVE Maria, situé à proximité du sanctuaire de la Miséricorde divine où aura lieu la cérémonie le dimanche 9 Juin. Après la distribution des chambres, et le partage du dîner à la mode polonaise (soupe très consistante – charcuterie et fromage), nous sommes partis Soeur Irène Christophe et moi découvrir l’endroit, élégante construction avant-gardiste, près du couvent où a vécu Sainte Faustine. Sur l’esplanade, une tour avec la statue de Jean Paul II domine et nous découvrons les lumières de la ville de Cracovie.

mini-14255549 x 

Il y a beaucoup de religieuses de différentes confessions, et des rencontres affectueuses, entre autre avec les Soeurs Illidia et Paola et la Mère générale de la congrégation. Christophe fait beaucoup de photos profitant de la tranquillité du sanctuaire. Le chœur est décoré par le tableau « Jésus Miséricordieux » et les portraits encore voilés des deux religieuses futures bienheureuses,

mini-14255584 x

le tabernacle est un globe terrestre surmonté d’un croissant de lune et sur le fond blanc se détachent des branches simulant le buisson ardent.

 mini-14255573 x

Le dimanche 9 Juin, journée festive qui attire beaucoup de monde, environ 20000 personnes. Nous arrivons dès 9 h. et avons le bonheur d’obtenir une place assise pour cette cérémonie magistrale et inoubliable pour chacun. J’ai eu le bonheur de rencontrer Sœur Micheline qui s’est occupée de mon époux autrefois. Nous étions toutes deux heureuses de ces retrouvailles. Retour à l’hôtel pour le déjeuner. Après consultation, nous partons Sr Zita, Sr Irène, Père Guillaume, Christophe et moi, découvrir le centre historique de Cracovie, en tramway dont la station est à proximité. Cracovie est une ville de 750 000 âmes baignée par la Vistule. 

  mini-14255525 x

En son centre historique, le Rynek cœur de la ville, est une immense place de 200 mètres de côté avec un beffroi (tour gothique du 14ème siècle) sur laquelle s’ouvrent la cathédrale Notre Dame et la Halle au Drap. Toutes les rues convergent vers cette place, et c’est très animé. Le centre historique est entouré d’espaces verts. Nous arrivons sur la colline du Wawel et visitons la cathédrale du château et toutes ses richesses. Traversant le Rynek, nous arrivons à la cathédrale Notre Dame. 

    mini-14255499 x

Cette cathédrale de style gothique est en briques rouges avec deux grandes tours dissymétriques dont l’explication est objet d’une légende. L’intérieur est richement décoré en peinture bleue et or, les vitraux sont magnifiques, et un retable chef d’œuvre de la sculpture du gothique tardif consacré à la Vierge provoque notre l’admiration. 

mini-14255532 x

Nous profitons de sa présentation par une guide française. Nous pénétrons dans la sacristie tenue par une religieuse amie de Sr Irène, tout aussi intéressante. Nous pénétrons dans la Halle au Drap ; c’est une galerie de boutiques de souvenirs et artisanat polonais qui attire beaucoup de monde. Nous empruntons une rue piétonne animée d’attractions de toutes sortes, des calèches blanches tractées par de beaux chevaux. 

mini-14255452 x

Nous poursuivons vers l’église Saint Pierre-Saint Paul, puis l’église des Franciscains avec son monastère : c’est la messe et nous restons discrets. Nous faisons une halte dans un salon de thé pour déguster le gâteau qu’appréciait Jean Paul II avec une bouteille d’eau. Il fait assez chaud et nous savourons cet instant. Nous reprenons le tramway, et décidons une promenade vers l’espace vert autour du sanctuaire déserté à cette heure. 

mini-14254879 x

Nous allons vers la construction du « Centre Jean Paul II » NIE LEKAJCIE SIE (n’ayez pas peur). Là, ce fût aussi un plaisir, grâce à la volonté de Sœur Irène qui a permis l’ouverture des portes étant donnée l’heure tardive, de découvrir cet important projet qui sera terminé dans quelques semaines. Cette première journée a été d’une grande richesse, tant sur le sens artistique de nos découvertes que le sens humain de nos rencontres.

   mini-14254767 x

Le lundi 10 Juin, départ à 9 heures, en mini-bus, vers Auschwitz, dans le but de connaître le centre principal de la Congrégation. Un bel ensemble de bâtiments au milieu d’un parc magnifiquement soigné. Il y a là une maison de retraite avec une cinquantaine de pensionnaires que nous visitons et aussi une école maternelle. Dans la chapelle, nous assistons à la messe célébrée par le Père Guillaume. Sœur Louise nous fait visiter l’appartement de la fondatrice Mère Marguerite, et sur les murs nous lisons une rétrospective très imagée de sa vie.

mini-14255323 x

Ensuite il nous est offert un repas de fête avec en entrée le potage typique à la betterave rouge, beaucoup de bons légumes accompagnés de poulet et bien sûr de délicieuses pâtisseries. Après cet intermède, il nous est proposé d’aller découvrir le symbole majeur de l’holocauste ou la maison d’origine de la congrégation. L’ambiance sereine et heureuse que je vis, m’éloigne des choses tristes, et je préfère aller en compagnie de Sr Louise, Christophe et le Père Guillaume visiter Halcnow havre de paix au milieu d’une jolie campagne. Dans cette maison, la chambre de Mère Marguerite est assez émouvante.

mini-14255340 x

Cette seconde journée a été très heureuse. Halcnow est l’endroit privilégié de nos amies religieuses pour y vivre leur retraite annuelle.

 

Mardi 11 Juin. Dernière visite au sanctuaire pour achat de quelques souvenirs. Un mini-bus de nos sœurs de Cracovie est venu nous chercher à 8 h.30. Nous sommes accueillis chaleureusement par Sœur Illidia et Sœur Paola ainsi que par la Mère supérieure laquelle doit s’absenter pour se rendre aux funérailles d’un cardinal, ami de Jean Paul II qui sera inhumé dans le nouveau centre en cours de finition.

mini-14255745 x

Nos sœurs gabonaises nous présentent leurs dernières photos du dispensaire montrant les aménagements et des scènes de vie. Nous sommes heureux de tout cela et Christophe remet une enveloppe afin de permettre les dernières finitions et les aider à faire fonctionner leur dispensaire. Le Père Guillaume célèbre la messe dans une chapelle très chaleureuse, au premier étage. Marie José a réussi à nous retrouver, et nous sommes attendus à la salle à manger. Elle est invitée à partager notre repas. Ensuite, il est temps de penser au retour pour Sœur Louise, Christophe, le Père Guillaume, les Sœurs de Paris et Mme Renteux, tandis qu’en compagnie de Sœur Zita, nous partons vers la gare routière, pour prendre un bus qui nous amènera aux mines de sel à Wieliczka.

800px-Wieliczka salt mine

C’est une curiosité unique au monde exploitée depuis le 13ème siècle et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous descendons 320 marches pour découvrir un incroyable labyrinthe souterrain fait de grottes, de salles emplies de sculptures expliquant l’exploitation, des bas-reliefs taillés dans le sel, une église avec un plafond très haut, des lustres, des plans d’eau, une statue de Sainte Kinga, patronne des mineurs. L’exploitation du sel gemme a fait la richesse des familles royales. Après avoir quitté le bus, nous rentrons à pied vers notre hébergement et c’est très agréable.

 

C’est l’heure du chapelet, je monte retrouver nos sœurs afin de remercier Dieu pour ces journées si bien remplies d’amour et de sérénité. Avec Sœur Zita, nous dînons dans une petite salle à manger et faisons nos projets pour le mercredi. Sœur Paola nous quitte cette nuit pour rejoindre le dispensaire à proximité de Libreville. Maintenant nous pouvons imaginer leur vie très difficile mais toujours dans la joie. Sœur Illidia reste pour une période de deux mois de repos. Elles reviennent tous les 2 ans pour se ressourcer

 Mercredi 12 Juin - Messe à 6 h 30, copieux petit déjeuner et avec Sœur Zita nous partons en centre ville retrouver Marie José à 9 h 30 devant la cathédrale Notre Dame. Nouvelle visite de ce magnifique édifice ainsi que de la Halle au Drap.

mini-14255487 x

Nous empruntons une avenue bordée d’immeubles « Renaissance » pour aller vers la Porte Florian du 13ème siècle avec ses deux tours, vestige des fortifications et la Barbacane au milieu d’espaces verts. Nous voyons ensuite le théâtre Slowacki dans lequel Jean Paul II aimait jouer la comédie. Sa façade néo-renaissance rappelle un peu l’opéra Garnier. Nos pas nous conduisent vers l’Université Jagellon rénovée en 1390 par le roi Jagiełło respectant le vœu de sa défunte épouse Hedwige ; elle fût la deuxième université d’Europe, après Prague. Elle reçut des étudiants célèbres, entre autres Nicolas Copernic et Jean Paul II. En face l’église Sainte Anne très fréquentée par les étudiants, de style baroque avec à l’intérieur une riche décoration en stuc et peintures. Il y a là un monument dédié à Copernic. Nous faisons une pose dans un jardin en mangeant un pretzel spécialité de Cracovie. A Cracovie, il y a environ une vingtaine d’églises.

mini-14255450 x

Nous pouvons maintenant aller à l’église des Franciscains, face au palais des Evêques dans lequel nous pénétrons. Dans sa grande cour, il y a une exposition retraçant la vie de Jean Paul II. En sortant, le portier nous remet très aimablement un dépliant rédigé en Français. Par une fenêtre sur la rue, un portrait de notre ancien pape nous sourit. L’abbaye des Franciscains est encore très active et son église est très bien décorée. Nouvelle visite à la pâtisserie où nous dégustons pour la seconde fois, le gâteau renommé. Sœur Illidia appelle Sœur Zita pour nous informer de sa visite au château Wawel.

mini-14255436 x

Elle est en compagnie du Père Jan et aimerait nous y retrouver. Nous nous dirigeons donc vers la colline, en surplomb de la Vistule, cœur historique de la Pologne avec son château et son sanctuaire religieux. La cathédrale gothique érigée au 14ème siècle a toujours été le lieu du couronnement des rois et abrite à présent le panthéon des hommes illustres. Dans la nef centrale se trouve le mausolée de Saint Stanislas, patron de la Pologne. Repose ici le président Lech Kaczyński et son épouse décédés dans un accident d’avion. Dans les chapelles environnantes, il y a les sarcophages des personnages ayant fait l’histoire polonaise.

wawel

L’ensemble est très important, et nous optons pour la visite des appartements royaux. Le château s’ouvre sur une grande cour entourée de trois galeries superposées à colonnes et arcades donnant l’aspect d’un palais de la Renaissance Italienne. Le déplacement de la résidence royale à Varsovie en 1596 marque son déclin. Il fût pillé, transformé en caserne et racheté par les Polonais en 1905. Sa restauration s’est achevée seulement après la guerre. La visite des appartements royaux est le point fort de notre visite avec ses plafonds à caissons de différents styles, ses tapisseries des Flandres (130 dit-on), murs et mobiliers recouverts de cuirs cordouans et collections diverses.

mini-14255486 x

Nous rentrons en longeant la Vistule, passons devant « le dragon légendaire ». Nous sommes fatigués mais tellement heureux de notre journée. Nous dînons tous les quatre dans la petite salle à manger, puis prenons un repos bien mérité.

 

Jeudi 13 Juin. Jour de la séparation. Grand ciel bleu, matinée de farniente dans le parc bien fleuri, le bruit de la ville est loin, seulement les cris des enfants durant leur récréation et le chant des nombreux oiseaux. Après le déjeuner Sœur Illidia part se reposer dans sa famille, Sœur Zita qui nous a consacré très affectueusement beaucoup de temps, retourne terminer son congé, et une religieuse nous conduit le Père Jan et moi à l’aéroport. Ce séjour de quatre jours a été si riche en découvertes dans une ambiance tellement sereine, dans cette congrégation religieuse que j’aurais bien envie de répondre à l’invitation qui nous est faite d’y revenir. Merci pour cette grâce.

 

M.YON 

 

mini-14255400 x 

 

Photos: Monsieur Prouvost 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 16:05

Pielgrzymka-Polakow 0781

 

Dimanche 9 juin 2013 a eu lieu 170 pèlerinage des polonais à Montmorency organisé par la Société Historique et Littéraire Polonaise, la Mission Catholique Polonaise, la Société pour la Protection des Tombeaux et Souvenirs Historiques Polonais en France, l'Association des Anciens Combattants et leurs familles, et les Pères Pallotins.

 

Après la messe à la Collegiale à 11 h 15 présidée par le Père ughes de la Villegeorges, curé de Montmorency, et le Père Waclaw Szubert, curé de la paroisse polonaise de Notre Dame de l'Assomption de Paris, les pèlerins sont allés à l'ancien cimetière des Chapmeaux pour déposer des gerbes sur plusieurs sépultures polonaises.

 

 

 Pielgrzymka-Polakow 0753

 

 

 

    Pielgrzymka-Polakow 0821

 

 

Des membres de la Société Historique et Litteraire Polonaise de Paris ont posé une nouvelle plaque au nom d'un général polonais de la Seconde Guerre mondiale, d'un prêtre polonais Witold Kiedrowski.

 

IMAG0181

 

 

"Montmorency, c'est un symbole de la résistance intellectuelle polonaise", lâche d'emblée de la comtesse Viridianne Rey, de la Société Historique et Litteraire

polonaise de Paris.

 

IMAG0176

 

 

Chaque année à pareille époque depuis 170 ans, une centaine de pèlerins polonais participent à une cérémonie de recueillement au cimetière des Champeaux, de plus ancien de la ville, où reposent près 500 personnalités de la Pologne. Il ne manque guère plus que Fréderic Chopin et Marie Curie à l'appel de l'élite polonaise. 

 

 

IMAG0193IMAG0196Pielgrzymka-Polakow 0990Pielgrzymka-Polakow 1007

 

zdjecia:Janusz Halczewski i Krzysztof Jagusiak

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 15:10

link    

 

Anna German (1936-1982), une chanteuse polonaise, née Анна Евгеньевна Герман (Union Soviétique, Ourguentch), qui chantait essentiellement en polonais et en russe, mais aussi en italien, en anglais etc. Elle a vécu une vie dure et héroïque, pleine de bonté et d'amour envers les gens. Sa voix laisse l'impression d'une pureté incroyable, presque divine ou angélique. 

 

Anna German fot RIA Anna 6065524 

  http://www.youtube.com/watch?v=v1DR0OcBQ-o 

 

z13574899Q,Anna-German

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 21:24

mini-DSC 4032

En avril la plaine de Chocholowska  en Pologne est couverte de crocus qui sortent de la neige. Les touristes viennent voir les merveilles de la nature. Il faisait beau le jour ou nous sommes allez faire la premenade de 6 heures. Il faut 2heures et demi pour arriver jusqu'à la pleine et autant pour revenir. Essayez un jour voir ce qui vous attend dans la forêt de Tatry et dans ces plaines.....

 

 

mini-DSC 4024 

 

mini-DSC 4101

 

mini-DSC 4038

 

mini-DSC 4177

 

mini-DSC 4057

 

mini-DSC 4146

 

photos:O.Tadeusz Bargiel 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 11:45

mini-P1010018

 

Samedi Saint dès le matin, les enfants avec leurs parents vont à l'église pour bénir les paniers pleins de nourriture, surtout des oeufs, symbole de la vie.

Christ est mort  pour nous donner la vie, Il est réssuscité.

Dimanche matin la famille se réunie après la résurrection pour partager ensemble le petit déjeuner et pour se souhaiter Joyeuses Pâques.

 

 

mini-P1010020

 

En venant pour la bénédiction de paniers, les gens prient et adorent le Christ mis au tombeau.

 

mini-P1010021

 

Toute la nuit de vendredi à samedi, les sapeurs pompiers; filles et garcons,

surveillent le tombeau du Christ.

Les gens adorent le Christ en attendant sa résurrection.

 

mini-P1010022

 

Le Jeudi soir les gens adorent le Christ au reposoir

et veillent avec Lui dans son agonie.

 

mini-P1010025

 

Samedi dans la journée ont visitent nos cimetières et les tombeaux

des nos morts en priant et en allumants les bougies.

 

mini-P1010026

 

Cette année l'hiver fait surprise à Pâques.

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 11:33

2%20(10)

photo:O.Tadeusz Bargiel OFM Cap

Statue de Jesus en bronze de Mr Andre Szczepaniec -Tenczyn

 

La semaine de la passion de Jesus commence le dimanche de Rameaux.

En Pologne les jeunes portent a la messe les rameaux pour les faire benir et gagner peut etre un prix.

Voici quelques photos de la celebration d'entree triumphale de Jesus a Jerusalem.

 

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-Niedziela-Palmowa 3308 1

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-Niedziela-Palmowa 3300

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-Niedziela-Palmowa 3314

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-Niedziela-Palmowa 3295

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-Niedziela-Palmowa 3304

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-Niedziela-Palmowa 3284

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-Niedziela-Palmowa 3276

 

Dimanche-des-Rameaux-en-Pologne-a Tenczyn Niedziela-Palmowa 3275

 

photos: O.Tadeusz Bargiel OFM Cap

Voir l'album: Dimanche de Rameaux en Pologne

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 14:56

la chapelle a Koskowa

 

Nous sommes le 20 mars 2013. Cette annee l'hiver est tres rigoureux en Pologne.

 

 

le soleil et la neige

 

 

le Christ de Andrzej Szczepaniec

 

Tenczyn-maison de retraite spirituelle

 

les photos: O.Tadeusz Bargie OFM Cap

Voir l'album : La joie franciscaine

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 13:42

DaGTree

 

Mądrze gada, czy też plecie,

ma swój język Polak przecie!

Tośmy już Rejowi dłużni,

że od gęsi nas odróżnił.

Rzeczypospolitej siła

w jej języku również tkwiła...

Dziś kruszeje ta potęga,

dziś z angielska Polak gęga...

Pierwszy przykład tezy tej:

zamiast dobrze jest okej!

Dalej iść śladami tymi, to nie twarz dziś masz a imidż...

Co jest w stanie nas roztkliwić ?

Nie życiorys czyjś, lecz siwi !

Gdzie byś chciał być w życiu, chłopie?

Nie na czubku, lecz na topie ...

Tak Polaku gadaj wszędy!

Będziesz modny... znaczy trendy

i w tym trendzie ciągle trwaj,

nie mów żegnam, mów "baj-baj"!

Gdy ci nietakt wyjdzie spory,

nie przepraszaj! Powiedz: Sory!

A gdy elit chcesz być bliżej,

to nie "Jezu" mów, lecz Dżizes ...

Kiedy szczęścia zrąb ulepisz,

powiedz wszystkim, żeś jest hepi!

A co ciągnie cię na ksiuty?

Nie uroda ich, lecz bjuty !

Dobry Boże, trap się trap...

Dziś nie knajpa już, lecz pab!

No, przykładów dosyć, zatem

trzeba skończyć postulatem,

bo gdy język rani uszy,

to jest o co kopie kruszyć!

więc współcześni poloniści

walczcie o to, niech się ziści:

Żeby wbrew tendencjom modnym

polski znów był siebie godny!

Pazurami ! Wet za wet !

Bo do d... będzie wnet...

 

Post Scriptum:

Angielskiemu nie ubędzie

kiedy Polski Polskim będzie... --

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 22:29

Wszystkich-sw-w-Polsce 0652

 

Nos morts sont particulièrement présents dans nos cœurs et nos pensées le jour de la Toussaint et le lendemain. Dans l’Eglise de Pologne les messes sont célébrées aux cimetières pour retrouver la vraie communion avec nos défunts. On prie pour eux et avec eux. Chaque famille se rassemble autour de la tombe de ses proches. On fait appel de noms de famille des gens décédés et on prie pour eux.  On pose la lumière sur la tombe et dans cette chaleur de flambeaux la nuit est éclaire et habité par amour de ceux qui sont  parties sur d’autre rive.

presants   Wszystkich-sw-w-Polsce 0626

 

Wszystkich-sw-w-Polsce 0653

 

Wszystkich-sw-w-Polsce 0621

 

Wszystkich-sw-w-Polsce 0671

 

Wszystkich-sw-w-Polsce 0593

 

Wszystkich-sw-w-Polsce 0586

 

Wszystkich-sw-w-Polsce 0679

 

Wszystkich-sw-w-Polsce 0688

 

Photos P.Tadeusz Bargiel

 

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 22:24
 
     
Po krotkiej reklamie, wysluchaj kazania ks.Rektora Jeza na cmentarzu w Montmorency
Après une courte pub, en polonais l'homélie du recteur de la mission polonaise en France Mgr Stanislaw Jez
 
P1000871P1000876
 
P1000872
 
P1000873
 
P1000874
 
P1000875
 
P1000877
 
P1000883
  Photos: S.Lidia 
 
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Culture polonaise
commenter cet article

Présentation

  • : Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • : Congrégation vouée au service des malades,fondée en Pologne en 1881.Diffuse en permanence L'apostolat dans différents pays.
  • Contact

Bienvenue-Witamy

 Pieta-01.jpg         Bonjour à tous -Witamy         
Bienvenue à tous et à toutes .Merci pour votre passage sur notre site.La congrégation des soeurs Franciscaines de Notre dame des Douleurs oeuvre avec volonté et acharnement pour soulager et accompagner les plus meurtris par la vie,en leur prodiguant les soins physiques et spirituels nécéssaires à leur bien-être.

Dziękujemy wszystkim odwiedzającym nasze stronice internetowe za poświecony czas na przeglądnięcie artykułów i zapoznanie się z naszym posłannictwem i misją w Kościele. Zgromadzenie Córek Matki Bożej Bolesnej zgodnie z charyzmatem Założycieli stara się służyć i pomagać ubogim,chorym i cierpiącym.
Zgromadzenie świadome ogromu pracy w tej dziedzinie, przychodzi z pomocą potrzebującym. Podejmuje dzieła z przekonaniem i oddaniem aby w miarę możliwosci poprawić i stworzyć lepsze warunki życia człowieka. 

Centre de soins infirmiers

      
Centre de soins infirmiers des Sœurs

29, rue du Marché
95160 Montmorency
Tel:01.39.64.75.40


Permanence au Centre:
de: 12h à 12h30
      16h à 17h
      19h à 19h30
Soins infirmiers à domicile sur RV

Place des Victimes du V2

95170 Deuil la Barre

Tel :01.39.83.15.52

 

Permanence :

de :   12h à 12h30

et de: 18h à 18h 30
Samedi et Dimanche sur RV

Soins infirmiers à domicile

Sur RV

Messes à Deuil et Montmorency

Messes dominicales à Deuil la Barre
Samedi à 18 h à Notre Dame

dimanche à 9h.30 
en l'église Notre Dame
Place des Victimes du V2
à 11h
en l'église Saint Louis
10 rue du Chateau

 

Messes dominicales à Montmorency

samedi à 18h30 à la Collégiale

dimanche à 10h

en l'église St.François

à 11h15

à la Collégiale

Visit from 10/09/07