Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 22:52
Divine Miséricorde- étude chez les Pères Pallottins
Divine Miséricorde- étude chez les Pères Pallottins
Divine Miséricorde- étude chez les Pères Pallottins

Samedi 22 octobre et dimanche 23 nous avons participé à une rencontre consacrée à la Divine Miséricorde chez les Pères Pallottins aux Champeaux à Montmorency.

N’hésitez pas, inscrivez vous à la prochaine session en novembre. 

 

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 23:22
Soeur Joseph Maria nous a quitté

Elle était une de nous en 2011 pour fêter notre rencontre annuelle de l'Epiphanie chez les Soeurs Servites de Groslay. Soeur Joseph Maria CEIRANO née 12.7.1946, de la Congrégation de Franciscaines Réparatrices de Jésus- Hostie de Montmorency 2008-2011. Souriante et joyeuse. A l'âge de 70 ans elle nous a quitté le 27.9.2016 pour rencontrer Celui qui l'a choisi et appelé. Que Dieu garde son âme en paix et lui procure la joie de sa présence. 

Avec toute sa communauté et sa Congrégation nous sommes dans la peine et l'action de grâce pour le don de Dieu à travers sa vie donnée.

 

Soeur Joseph Maria nous a quitté
Soeur Joseph Maria nous a quitté
Soeur Joseph Maria nous a quitté
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 22:25

Homélie de Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, aux funérailles du P. Jacques Hamel, le 2 août 2016, en la cathédrale de Rouen. Agé de 86 ans, le prêtre fut assassiné le 26 juillet alors qu’il célébrait l’eucharistie à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Livre des Actes des apôtres 10, 34-43 ; Psaume 62 Evangile selon saint Matthieu 5, 38-48

Dieu est impartial, dit l’apôtre Pierre : Il accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes.

Chers amis,

Le prêtre Jacques Hamel n’a plus à craindre Dieu. Il se présente à lui avec ses œuvres justes. Bien sûr, nous ne sommes pas juges du cœur de notre frère. Mais tant de témoignages ne peuvent tromper ! Le Père Jacques Hamel avait un cœur simple. Il était le même en famille, avec ses frère et sœurs, avec ses neveux et nièces, au milieu de sa ville avec ses voisins, dans sa communauté chrétienne avec les fidèles.

58 ans de sacerdoce ! Cinquante-huit ans au service de Jésus comme prêtre, c’est-à-dire serviteur de sa Parole, de son eucharistie, … de son eucharistie, et de sa charité. Je me sens tout petit. De Jésus, St Pierre dit que « Là où il passait, il faisait le bien ». Jacques, tu as été un fidèle disciple de Jésus. Là où tu es passé, tu as fait le bien.

A Pâques dernier, Jacques, tu écrivais pour tes paroissiens : « Christ est ressuscité, c’est un mystère, comme un secret, une confidence que Dieu nous donne à partager ». Peut-être ce mystère, ce secret, cette confidence au sujet du Christ ressuscité, trouve-t-elle sa racine dans l’expérience de la mort côtoyée en Algérie dont ta famille nous rappelle le souvenir. Peut-être ce mystère, ce secret, cette confidence est-elle en train de gagner des cœurs dans notre assemblée : oui, Christ est ressuscité. La mort n’a pas le dernier mot.

Pour toi, Jacques, la résurrection de Jésus n’est pas une leçon de catéchisme, c’est une réalité, une réalité pour notre cœur, pour le secret du cœur, une réalité en même temps, à partager aux autres, comme une confidence. Et Dieu sait si, devant la réalité de ta mort aussi brutale qu’injuste et horrible, il faut puiser dans le fond de nos cœurs pour trouver la lumière.

Frères et sœurs, soyons vrais avec nous-mêmes. Vous connaissez l’histoire de Jésus qu’aucun historien ne peut qualifier de fable. Pierre dit l’essentiel : Jésus de Nazareth, homme juste et bon, « guérissait ceux qui étaient sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui … puis Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice, Dieu l’a ressuscité le troisième jour. Il lui a donné de se manifester … »

Frères et sœurs, soyons simples et vrais avec nous-mêmes. C’est dans notre cœur, dans le secret de notre cœur que nous avons à dire « oui » ou « non » à Jésus, « oui » ou « non » à son chemin de vérité et de paix ; « oui » ou « non » à la victoire de l’amour sur la haine, « oui » ou « non » à sa résurrection.

La mort de Jacques Hamel me convoque à un oui franc, non pas, non plus un oui tiède. Un « oui » pour la vie, comme le « oui » de Jacques à son ordination. Est-ce possible ? A chacun de répondre. Dieu ne nous force pas … Dieu est patient … Dieu est miséricordieux. Même quand, moi Dominique, j’ai dit non à l’amour … même quand j’ai dit à Dieu, « je verrai plus tard », même quand je l’ai oublié, Dieu m’attend car il est infini miséricorde. Mais aujourd’hui, le monde peut-il attendre encore la chaîne de l’amour qui remplacera la chaîne de la haine ?

Faudra-t-il d’autres tueries pour nous convertir à l’amour, et à la justice qui construit l’amour ? La justice et l’amour entre les personnes et les peuples, de quelque côté de la méditerranée ils se situent. Trop de morts au Moyen orient, trop de morts en Afrique, trop de morts en Amérique ! Trop de morts violentes, cela suffit !

Le mal est un mystère. Il atteint des sommets d’horreur qui nous font sortir de l’humain. N’est-ce pas ce que tu as voulu dire, Jacques, par tes derniers mots ? Tombé à terre à la suite de premiers coups de couteau, tu essaie de repousser ton assaillant avec tes pieds, et tu dis : « Va-t’en, Satan » ; tu répètes : « Va-t’en, Satan ». Tu exprimais alors ta foi en l’homme créé bon, que le diable agrippe. « Jésus guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable » dit l’Evangile.

Il ne s’agit pas d’excuser les assassins, ceux qui pactisent avec le diable, il s’agit d’affirmer avec Jésus que tout homme, toute femme, toute personne humaine peut changer son cœur avec sa grâce. Nous recevons ainsi la parole de Jésus qui peut sembler au-delà de nos forces aujourd’hui : « Eh bien ! moi, je vous le dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent ».

Vous que la violence diabolique tourmente, vous que la folie meurtrière démoniaque entraîne à tuer, laissez votre cœur, que Dieu a façonné pour l’amour, prendre le dessus ; souvenons-nous de notre maman qui nous a donné la vie ; priez Dieu de vous libérer de l’emprise du démon. Nous prions pour vous, nous prions Jésus « qui guérissait ceux qui étaient sous le pouvoir du mal ».

Roselyne, Chantal, Gérald et vos familles, le chemin est dur. Permettez que je vous dise mon admiration et celle de beaucoup d’anonymes pour votre dignité. Votre frère, votre oncle était un appui. Il continue de l’être. Il ne m’appartient pas de déclarer « martyr » le Père Jacques. Mais comment ne pas reconnaître la fécondité du sacrifice qu’il a vécu, en union avec le sacrifice de Jésus qu’il célébrait fidèlement dans l’Eucharistie ? Les paroles et les gestes nombreux de nos amis musulmans, leur visite sont un pas considérable.

Je me tourne aussi vers vous, communauté catholique. Nous sommes blessés, atterrés mais pas anéantis. Je me tourne vers vous les baptisés de notre Eglise catholique, surtout si vous ne venez pas souvent à l’église, si vous en avez oublié le chemin. Avec Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France, à mes côtés, je vous lance un appel aussi simple, comme un premier pas, aussi simple que la vie du Père Jacques Hamel :

En hommage au Père Hamel, nous vous invitons à visiter une église dans les jours qui viennent, pour dire votre refus de voir souiller un lieu saint, pour affirmer que la violence ne prendra pas le dessus dans votre cœur, pour en demander la grâce à Dieu ; nous vous invitons à déposer une bougie dans cette église, signe de résurrection, à vous y recueillir, à ouvrir votre cœur dans ce qu’il a de plus profond ; si vous le pouvez à prier, à supplier. Le 15 août serait un jour propice. La Vierge Marie vous y accueillera avec tendresse. Souvenons-nous de notre maman.

Dieu, ne reste pas insensible à la détresse de tes enfants qui se tournent vers toi !

Dieu, poursuis dans nos cœurs ce que ton Fils Jésus a commencé !

Dieu, merci pour ton fils Jacques : console sa famille et fais lever parmi nous, parmi les jeunes des JMJ, de nouveaux prophètes de ton amour ! Amen !

Mgr Dominique Lebrun Archevêque de Rouen

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 00:15
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 23:28
Les apotres de la Misericorde

XIV veillée avec Père Pio à Cracovie Lagiewniki le 11/12 juin 2016

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 08:17
Zwiastowanie,  Gdzie Slowo Cialem sie stanie, Nie pytanie dlaczego, zaufanie,  wiary poddanie, chrzescijanskie zadanie.

Zwiastowanie, Gdzie Slowo Cialem sie stanie, Nie pytanie dlaczego, zaufanie, wiary poddanie, chrzescijanskie zadanie.

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 11:14
Le cardinal Cottier, grand serviteur de l’Eglise

Proche collaborateur de Jean-Paul II et du cardinal Ratzinger, futur Benoît XVI, ce grand serviteur de l’Eglise était apprécié tout autant pour sa pensée brillante que pour sa simplicité. Ce jeudi 31 mars, dans l’Octave de Pâques, le cardinal Suisse Georges-Marie Cottier a été rappelé à Dieu à l’âge de 93 ans. Retrouvez sur KTO ce vendredi 1er avril à 20h40 le Grand Entretien Georges Cottier, théologien de Jean-Paul II, en direct uniquement. Philosophe, théologien de la Maison pontificale de 1989 à 2005, ce dominicain fut longtemps membre de la Commission Théologique internationale. Il fut témoin et acteur de plus d’un demi-siècle de débats entre l’Eglise et le monde.

Après sa thèse de doctorat sur « l’athéisme du jeune Marx et ses origines hégéliennes » en 1959, il fut professeur à l’Université de Genève ainsi qu’à celle de Fribourg tout en enseignant à Montréal, Paris, Milan, Padoue. Il participa comme expert privé à Vatican II, puis comme expert du Concile à la dernière session au côté du cardinal Charles Journet. Incontournable dans le dialogue avec les non-croyants, il travailla à différentes rencontres avec le communisme derrière le rideau de fer. Il fut créé cardinal en 2003 par Jean-Paul II.

Ce vendredi, le pape François a fait « mémoire de sa foi solide, de son amabilité paternelle et de son intense activité culturelle et ecclésiale ». Il a rendu hommage à son « zèle sacerdotal » et à son « dévouement“ envers l’Eglise et « le souverain pontife ».

Les obsèques du cardinal Cottier seront célébrées ce samedi 2 avril à 8h30, dans la basilique Saint-Pierre, par le cardinal Angelo Sodano, doyen du Collège cardinalice. En parlant de Jean-Paul II, le cardinal Cottier avait dit « combien la vie terrestre est précieuse et belle ». « Mais la vie avec Dieu est plus belle encore »…

A revoir également :

Entretien avec le cardinal Cottier lors de la béatification de Jean-Paul II, le 1er mai 2011 : « Un homme de prière », « un homme totalement à vous » et en même temps « en union à Dieu », c'est ainsi que le cardinal Georges Cottier, pendant 15 ans théologien de la Maison Pontificale, aime à décrire Jean-Paul II. Des années de travail à l'écriture des encycliques et autres textes pontificaux, aux années de souffrance et de maladie du défunt Pape, il conte un Pape intime guidé par l'Esprit Saint.

Un entretien à revoir sur cette page.

Entretien avec le cardinal Cottier à l’occasion de la visite du pape Benoît XVI en France en 2008 : Des années durant, collaborateur du cardinal Ratzinger au sein de la Commission théologique internationale ou à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le cardinal Cottier brosse la pensée du pape Benoît XVI, théologien dans l’âme. « Pour Ratzinger, la théologie apporte la lumière » explique le cardinal Cottier. « L’une de ses grandes préoccupations, c’était l’évangélisation, la présentation du Christ à la culture moderne ». Dans l’histoire, « il aura ce rôle de courage » face à la crise de la vérité

d'après KTO

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 14:45
Jemen: 16 personnes tuées- zamordowano 4 Misjonarki

Au moins 16 personnes, dont quatre religieuses catholiques indiennes, ont été tuées ce vendredi matin au Yémen quand quatre hommes armés non identifiés ont fait irruption dans le complexe des missionnaires de la charité, à Aden, dans le sud du pays, tuant tous les employés qu’ils trouvaient sur leur chemin. Un prêtre salésien résidant dans la maison a été kidnappé et la supérieure de la maison, qui avait réussi à se cacher, retrouvée vivante, mais en état de choc.

Une attaque ciblée

Dans une première réaction à l’agence Asianews, Mgr Paul Hinder, vicaire apostolique de l’Arabie du sud, l’attaque était dirigée contre les religieuses. Selon d’autres témoignages recueillis sur place, les attaquants étaient des « extrémistes », appartenant probablement au groupe État islamique (EI) qui gagnerait du terrain à Aden depuis plusieurs mois. Mais aucun groupe n’a pour l’instant revendiqué l’attaque.

Les victimes sont sœur Anselm, d’origine indienne, sœur Marguerite du Rwanda, sœur Judith du Kenya et sœur Reginette originaire du Rwanda, ainsi que 10 laïcs employés dans la maison qui accueille quelque 80 personnes âgées et des handicapés. Le prêtre kidnappé est le père Tom Uzhunnalil, un salésien qui vit dans la structure et se trouvait dans la chapelle au moment de l’attaque.

Pour Mgr Hinder le « signal est clair » : il s’agit de quelque chose qui a à voir avec la religion. « Nous savions que la situation était difficile, confie-t-il à la presse, mais les sœurs – déjà victimes d’attaques ciblées – avaient décidé de rester, estimant que cela faisait partie de leur charisme. » En juillet 1998, trois religieuses de l’ordre des Missionnaires de la charité, fondé par Mère Teresa de Calcutta, furent tuées par un homme armé alors qu’elles sortaient de l’hôpital d’ Hodeïda, sur les rives de la Mer Rouge. Les autorités de Sanaa affirmèrent à l’époque que l’agresseur était un « déséquilibré saoudite ».

Multiplication des attentats

La guerre civile yéménite a scindé le pays en deux, le nord contrôlé par les rebelles et le sud contrôlé par le gouvernement reconnu par la communauté internationale. A Aden, reprise aux rebelles Houthis en juillet 2015 et proclamée capitale provisoire du Yémen, Al-Qaïda et l’EI multiplient les attentats en particulier contre les représentants de l’Etat et les forces de sécurité. Lundi dernier, un attentat suicide à la voiture piégée dans le même quartier résidentiel de Cheikh Othman, où se trouve le couvent des missionnaires, a fait quatre morts et cinq blessés, selon un responsable de la sécurité.

Le conflit a fait au moins 6200 victimes civiles et des dizaines de milliers de morts, alors que plus de 2 millions et demi de personnes ont été chassées de leurs maisons. Un an après le début de la campagne militaire de la coalition menée par l’Arabie saoudite, « la situation humanitaire est devenue effroyable », souligne Action contre la Faim, une des rares ONG présentes dans le pays.

source http://fr.aleteia.org/

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 21:30
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 16:05
Zmarł O.Bogusław Piechuta-niezmordowany apostoł mediów
Zmarł O.Bogusław Piechuta-niezmordowany apostoł mediów


Okolice Skomielnej Czarnej, oprócz niezaprzeczalnych walorów krajobrazowych, mają jeszcze jeden atut, który zawdzięczają już nie przyrodzie, a swoim mieszkańcom. Jest nim działające w tej miejscowości radio. Już od kilkunastu lat skupia ono lokalną społeczność. Inicjatorem powstania takiego medium przy parafii pw. Nawiedzenia NMP w Skomielnej Czarnej był o. Bogusław Piechuta. Było to w roku 1992 i, jak przyznaje zakonnik, z zamiłowania krótkofalowiec, nie był to jego pierwszy kontakt z radiem.

Zmarł O.Bogusław Piechuta-niezmordowany apostoł mediów

O.Bogusław Piechuta wpisał mi się w pamięci jako człowiek, kapłan, który szukał możliwosci głoszenia ewagelii metodami jakie były najnowsze w czasach obecnych i w warunkach jakich mu przypadło żyć.

Łączył się przez radio z misjonarzami różnych krajów. Miał gorącą pasję do redagowania gazetki parafialnej „Serafin”- informator duszpasterski w latach 1990. Był też człowiekiem otwartym nie tylko na wiadomosci swiata ale drzwi domu parafialnego, plebanii były otwarte za jego kadencji proboszczowskiej dla każdego, bez tablicy informacyjnej, kiedy jest czynna kancelaria parafialna. Nie tylko informował ludzi wsi o tym jak żyje świat, ale organizował pielgrzymki do różnych miejsc, sanktuariów, by otwierać drzwi świata przed każdym chętnym i to w czasach trudnych. Wiele też podróżował z młodzieżą a najbardziej znał go z pielgrzymek do San Giovanni Rotondo sam O.Pio. Był przecież opiekunek grup modlitewnych O.Pio.

Ja będąc jednego dnia w Fatimie spotkałam O.Bogusława ze swoimi pątnikami. Gosciło go też Montmorency gdy był z pielgrzymami w Paryżu.

Jak byłam w Algerii na misjach informował moją parafię o tym co pisałam w listach do rodziny i dołączał też zdjęcia. Sam szukał materiałów do gazetki i pasjonował się w historii. Pisał z humorem. Do dzis czytane i przechowywane są jego gazetki w naszych domach. 

Miał pasje wędrowca, kochał pielgrzymowanie. Jego pielgrzymka ziemska nie trwała długo przeżył życie intensywnie i owocnie poświęcając się drugiemu człowiekowi po to by poznał Boga w pięknie Jego świata. Media według O.Bogusława miały służyć zbliżaniu ludzi do siebie i do Boga.

 

S.Lidia Bargiel

Zmarł O.Bogusław Piechuta-niezmordowany apostoł mediów

Ojciec Bogusław Piechuta urodził się 23 listopada 1946r. w Rozwadowie (obecnie dzielnica Stalowej Woli). Nowicjat rozpoczął 30 sierpnia 1964 r. a zwieńczył go złożeniem pierwszej profesji zakonnej dnia 31 sierpnia 1965r. Profesję wieczystą złożył w 1969r. a święcenia kapłańskie przyjął w 1971r. W  latach osiemdziesiątych ubiegłego wieku aktywny działacz patriotyczny i duszpasterz ludzi pracy. Od 1982r. współpracownik i opiekun podziemnych struktur Solidarności w Krośnie za co był prześladowany przez władze ludowe. Numizmatyk oraz twórca młodzieżowych zespołów wokalno-instrumentalnych. Rozmiłowany w postaci św. Ojca Pio. Łączył  i prowadził ludzi zachwyconych życiem i duchowością stygmatyka z Pietrelciny. Przez ostatnie 14 lat swego życia mieszkał w Tenczynie. Do końca zaangażowany w posługę Grupom Modlitwy Ojca Pio. Zmarł 8 września 2015r.

Zmarł O.Bogusław Piechuta-niezmordowany apostoł mediów
Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article

Présentation

  • : Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • : Congrégation vouée au service des malades,fondée en Pologne en 1881.Diffuse en permanence L'apostolat dans différents pays.
  • Contact

Bienvenue-Witamy

 Pieta-01.jpg         Bonjour à tous -Witamy         
Bienvenue à tous et à toutes .Merci pour votre passage sur notre site.La congrégation des soeurs Franciscaines de Notre dame des Douleurs oeuvre avec volonté et acharnement pour soulager et accompagner les plus meurtris par la vie,en leur prodiguant les soins physiques et spirituels nécéssaires à leur bien-être.

Dziękujemy wszystkim odwiedzającym nasze stronice internetowe za poświecony czas na przeglądnięcie artykułów i zapoznanie się z naszym posłannictwem i misją w Kościele. Zgromadzenie Córek Matki Bożej Bolesnej zgodnie z charyzmatem Założycieli stara się służyć i pomagać ubogim,chorym i cierpiącym.
Zgromadzenie świadome ogromu pracy w tej dziedzinie, przychodzi z pomocą potrzebującym. Podejmuje dzieła z przekonaniem i oddaniem aby w miarę możliwosci poprawić i stworzyć lepsze warunki życia człowieka. 

Centre de soins infirmiers

      
Centre de soins infirmiers des Sœurs

29, rue du Marché
95160 Montmorency
Tel:01.39.64.75.40


Permanence au Centre:
de: 12h à 12h30
      16h à 17h
      19h à 19h30
Soins infirmiers à domicile sur RV

Place des Victimes du V2

95170 Deuil la Barre

Tel :01.39.83.15.52

 

Permanence :

de :   12h à 12h30

et de: 18h à 18h 30
Samedi et Dimanche sur RV

Soins infirmiers à domicile

Sur RV

Messes à Deuil et Montmorency

Messes dominicales à Deuil la Barre
Samedi à 18 h à Notre Dame

dimanche à 9h.30 
en l'église Notre Dame
Place des Victimes du V2
à 11h
en l'église Saint Louis
10 rue du Chateau

 

Messes dominicales à Montmorency

samedi à 18h30 à la Collégiale

dimanche à 10h

en l'église St.François

à 11h15

à la Collégiale

Visit from 10/09/07