Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 13:56

 

   

    Wielkanoc Emmaus 2012

   

Jésus, je crois en l’immensité de votre souffrance et de votre amour,

Qui a défait le mal et s’est opposé à la colère de l'homme,

Je crois que par le sacrifice de votre vie, vous avez racheté le monde,

Et par effacement de nos péchés, vous nous avez rapprochés du Père.

 

Je crois qu’après une nuit lourde de solitude, de trahison et de souffrance à Gethsémani,

vous avez remis votre vie entre les mains de votre Père, par amour pour nous et du monde entier.

Je crois que l'œuvre du salut s’est réalisée sur l'arbre de la croix,

pour relever le pécheur, quand il revient vers le Père avec confiance.

 

Jésus, je crois que votre corps a été déposé dans le tombeau,

On a roulé la pierre et placé des gardes.

Après les moments difficiles de douleur, de souffrance et d'agonie,

il y eut le temps de la Résurrection joyeuse.

 

Je crois, que la vérité de ta Résurrection, ô Seigneur,

Va devenir le fondement inébranlable de notre foi,

Je crois, qu'un jour en franchissant le seuil du tombeau vide,

Nous irons à votre rencontre dans la maison de notre Père.

 

S.Lydia Bargiel

 

 

 

    "Czyż Chrystus nie musiał tego cierpieć i wejść do swej chwały?"

Łk 24,26

    3280509_l-copie-1.jpg

 

 

 

Wierzę Jezu w ogrom Twojego cierpienia i miłości,

które pokonało zło i przeciwstawiło się ludzkiej złości,

Wierzę, że przez ofiarę z Twego życia świat odkupiłeś,

grzechy wymazałeś, do Ojca nas zbliżyłeś.

 

    Wierzę, że po ciężkiej nocy osamotnienia, zdrady i cierpienia Ogrojca,

oddałeś swe życie z miłości do nas i całego świata w ręce Twojego Ojca.

Wierzę, że dzieła zbawienia dokonałeś na hańbiącym drzewie krzyża,

by móc grzesznika podzwignąć, gdy się z ufnością do Ojca zbliża.

 

Wierzę, że umęczone Twe ciało Jezu, do grobu złożono,

kamień zasunięto, straże postawiono.

Po ciężkim czasie smutku, męki i konania,

nadeszła chwila radosnego Zmartwychwstania.

 

Wierzę że prawda o Twoim Zmartwychwstaniu Panie,

podstawą niezachwianej naszej wiary się stanie,

Wierzę, że kiedyś przekraczając progi grobu pustego,

wejdziemy na spotkanie z Tobą do domu Ojca naszego.

 

  S.Lidia Bargiel 

 

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 16:36

02-Fuite-Egypte-w 

01-Prophetie-Simeon-w

 

Maryjo,

z małym Jezusem musiałaś uciekać do Egiptu,

bo Herod urządzil w Jerozolimie rzeż niewiniątek.

Dziś w świątyni starzec Symeon wziąwszy w ramiona Dziecię,

przepowiada Twoje cierpienie pod Jego krzyżem w Wielki Piątek.

 

Całe Twe życie bolesna nić,

goryczy kielich musiałaś pić.

 

Naucz nas Matko być blisko Syna,

gdy radość w sercu i gdy ból nas spina.

By po trudach ziemskiego padołu,

zasiaść w Królestwie do Jego stołu.

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 14:58

link : http://www.catholique95.com/actualites/presentation.php?identifiant=1106mullier

 

1106mullierchapo.jpg

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 18:23

Le dimanche 1 Mai 2011 à Osny (95) les gens de différents pays se sont rassemblé pour fêter la Divine Miséricorde et la béatification de Jean Paul II. D'abord les pèlerins ont suivi la retransmission de la messe de béatification de Jean Paul II de Rome sur deux écran géants, un à l'exterieur et l'autre à l'intérieur de la gymnase.

Ensuite il y avait la cérémonie de l'inauguration du rond-point Jean-Paul II. A midi Messe était présidée par Mgr Xavier BARONNET, évêque émerite de Port Victoria aux Seychelles. Pique-nique à 14h. Heure de la Grande Miséricorde à 15h.


Acte de Consécration du Monde entier à la Miséricorde Divine par le Pape Jean Paul II, à Cracovie - en Pologne, le 17 août 2002.

 

Dieu, Père miséricordieux,

qui as révélé Ton amour

dans ton Fils Jésus-Christ,

et l'as répandu sur nous

dans l'Esprit Saint Consolateur,

nous Te confions aujourd'hui

le destin du monde

et de chaque homme.

 

Penche-toi sur nos péchés,

gueris notre faiblesse,

vaincs tout mal, fais

que tous les habitants de la terre

fassent l'expériance

de ta miséricorde;

afin qu'en Toi,Dieu Un et Trine,

ils trouvent toujours

la source de l'espérance.

 

Père éternel,

par la douloureuse Passion

de la Résurrection de ton Fils,

accorde-nous ta miséricorde,

ainsi qu'au monde entier!

Amen

 

 

 

 

 

Beatyfikacja 4166

 

Beatyfikacja 4190

 

 

Beatyfikacja 3159

 

P1000176

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 14:33

Le Samedi matin à la Collègiale de Montmorency les religieuses des deux communautés franciscaines et quelques laics, accompagnés par le curé Père Remy Kurowski ont dit l'Office des Lectures.

 

"Je te l'ordonne: Eveille-toi, ô toi qui dors, je ne t'ai pas créé pour que tu demeures captif du séjour des morts. Relève-toi d'entre les morts: moi, je suis la vie des morts. Lève-toi, l'oeuvre de mes mains; lève-toi, mon semblable qui a été créé à mon image. Eveille- toi, sortons d'ici. Car tu est en moi, et moi en toi, nous sommes une seule personne indivisible".

 

(homelie ancienne pour le grand et saint samedi)

 

 

 

 

mini-P1000109

 

 

 

 

mini-P1000108

 

IMGP7232

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 22:00

 

 

 

Papiez 3

 

«Dans ses yeux, j’y ai vu un ciel, bleu. Magnifique». C’est à ce regard échangé avec le pape Jean Paul II lors d’une rencontre à Rome que sœur Benigna, franciscaine polonaise et 25 ans de vie religieuse derrière elle, a pensé à l’annonce de la béatification de son «compatriote». «Et puis je me suis dit: «enfin». C’était un homme saint, il n’y a pas de doute, alors tout était une question de temps» assure-t-elle, esquissant un sourire.

Papiez

 

En Pologne, un journal catholique titre: «Le Carême, 40 jours de purification et au bout, une béatification». La conférence des évêques de Pologne dans une lettre lue dans toutes les églises du pays en ce début de Carême propose : «Le Carême, le Triduum pascal et l’octave de Pâques seront pour l’Eglise un temps unique de préparation à la béatification de Jean Paul II qui ouvre devant nous de nouvelles perspectives. Nous vous invitons à vous replonger dans l’héritage du Saint Père en réécoutant ses paroles, ses homélies, en relisant ses écrits et en vous souvenant de la personne et du serviteur qu’il était. Que les balises qu’il nous a laissées inspirent notre vie personnelle. Que le bienheureux Jean Paul II soit notre guide spirituel sur le chemin de la liberté, de l’unité et de la solidarité». Tout un programme qui en dit long sur la manière dont les Polonais vivront les évènements du 1er mai. Car la béatification du pape Jean Paul II est une fierté nationale. «Ce sera un grand jour pour chaque Polonais, assure Gabriela, 19 ans, étudiante en psychologie à Cracovie où des foules seront réunies devant les écrans géants qui retransmettront en direct la célébration de Rome.

 

papiez 2

 

Pour l’heure, chacun se prépare aux évènements de façon plus intérieure, plus silencieuse. On remercie pour le don que fut Karol Wojtyla pour la Pologne et pour l’Eglise, pour le guide que fut Jean Paul II. Des messes pour rendre grâce sont organisées, des veillées et nuits d’adoration. Chacun se met en route, se transforme en pèlerin. On prie, on fait mémoire. «Nous avons vu de nos propres yeux la vérité: un grand prophète était parmi nous. Il est un exemple à suivre» glisse sœur Benigna. La religieuse fouille dans sa bibliothèque et tire du rayon «Saint Père Jean-Paul II» un livre intitulé Vita consecrata, exhortation apostolique que Jean Paul II a adressé aux personnes consacrées. «Ce livre, il a été écrit pour moi! s’exclame-t-elle. Plus la béatification approche et plus je me replonge dans ses textes, dans sa biographie et dans les évènements incroyables, les miracles dont nous avons été témoins. Un pape polonais, l’effondrement du communisme et maintenant la béatification: l’histoire s’est déroulée devant nous». Quel modèle de sainteté sera proposé à l’Eglise à travers la figure de Jean Paul II? C’est la question que se pose l’archevêque Piero Marini, cérémoniaire du Saint Père pendant 20 ans en visite à Cracovie pour animer une session spirituelle. «Il essayait d’être proche du peuple, rien à voir avec un pasteur lointain. Sa sainteté n’est donc pas quelque chose d’inaccessible et abstrait. Il essayait simplement de vivre sa vocation de façon extraordinaire ce à quoi il était appelé. Voici ce à quoi nous sommes appelés aujourd’hui, au travers de la figure de Jean Paul II».

 


Caroline Montsarrat

Correspondant en Pologne

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 13:54

 

 

 

 

01-Prophetie-Simeon-w

 

 

FETE DE LA VIE CONSACREE

 

A l'occasion de la Fête de la vie CONSACREE, samedi 29 Janvier, au Carmel de DOMONT religieux, religieuses, laïques consacrés et fidèles du diocèse de Pontoise se sont retrouvés pour chanter les Vêpres anticipés de la PRESENTATION de Jésus au Temple.

Office présidé par le Père Guillaume VILLATTE responsable de la vie consacrée sur le Diocèse. Dans son homélie il souligne:

"La Fête de la VIE CONSACREE s'enracine dans ce geste vital de la PRESENTATION de Jésus au Temple. Ce geste d'offrande nous le renouvelons à chaque EUCHARISTIE".

et de conclure:

"Qu'il est bon de PRIER dans une communauté religieuse, dans un climat de paix qui permet de voir clair et de repartir dans notre vie quotidienne".

Quant aux vocations:

"Beaucoup de Jeunes se posent des questions sur l'orientation de leur vie!! il y a comme un frémissement de l'Esprit Saint dans l'EGLISE".

Ce temps de prière où nous étions une cinquantaine, fut suivi d'une rencontre conviviale.

Sur une grande carte du Diocèse, des veilleuses attribuées à chaque communauté sont allumées au fur et à mesure des présentations, puis chaque communauté emportera une veilleuse avec mission de prière particulière selon le choix Providentiel.

Un grand MERCI pour l'accueil fraternel et soigné de nos sœurs Carmélites.

 

S.Marie Daniel

Domont-2-02ebc

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 15:39

 

Le dimanche 16 janvier nous nous sommes retrouvées, religieuses du Doyenné de Montmorency, chez les sœurs Servites de Groslay pour une après-midi bien fraternelle.

 

Nous nous rendons d'abord à la chapelle où nous écoutons le Père Patrick Kounte, originaire du Bénin, étudiant à la Catho. et résidant à Deuil-la-Barre, nous dire comment sa vocation sacerdotale a germé lors des deux visites de Jean-Paul II au Bénin en 1982 (il avait 10 ans) puis en 1993 : "J'ai rencontré non seulement un pape mais un homme simple comme notre curé..." " Après cette seconde visite j'ai décidé d'entrer au séminaire" ; il est ordonné en 2001, prêtre pour "lancer le filet et tenter de prendre quelques poissons". Une sœur témoigne aussi qu'après avoir participé aux J.M.J. avec Jean-Paul II sa vocation religieuse est née.

Après avoir tiré un saint patron et une pensée d'Edith Stein, Sr Lydia et ses sœurs nous apprennent un chant que Jean-Paul II aimait beaucoup et qu'il chantait partout où il allait : "La barque".

Voici le refrain :

"Seigneur, c'est moi que tu regardes

Ton sourire m'appelle par mon nom

Sur le sable, j'ai laissé là ma barque

Avec toi, je veux prendre la mer".

Puis nous allons vers le réfectoire pour la Galette des Rois.... mais avant une surprise nous attend : le Père Patrick apparaît en 4ème Roi mage, accompagné d'un ange et de la présentatrice-organisatrice de cet après-midi : Sr Lydia, coiffée d'un chapeau de magicien et revêtue d'une tunique africaine.

Le P. Pa trick Kounte nous raconte avec beaucoup de talent le film du 4ème Roi mage selon sa propre interprétation. Ce 4ème mage arrive très en retard après ses collègues et les mains vides à la crèche car il a épuisé ses richesses sur sa route en venant au secours d'un vieil homme, d'une femme et d'un petit enfant dans la détresse, mais à Bethléem, il est ravi par le sourire de l'Enfant Jésus.... C'est l'Amour qui l'accueille.... et "l'Amour ne passera jamais".

Toute l'assemblée a suivi dans un silence impressionnant le récit et a bien applaudi l'acteur. Sans doute, ce 4ème mage avait-il en réserve des trésors.... car maintenant il distribue des cadeaux... Quelle gaieté en découvrant les surprises !

Nous avons la joie d'accueillir pour un moment le Père Rémy Kurowski et le Père Georges Szozda.

En savourant la "Galette", nous découvrons les reines aussitôt couronnées pour la joie de tous.... puis des histoires drôles, des chants accompagnent la révision des "chemins du cœur" proposée avec beaucoup d'enthousiasme par Sr Marie Danielle, pour nous amener à un chant de louange au Seigneur et un "au revoir".... jusqu'au rendez-vous, bien entendu, de l'année prochaine , car chaque communauté est toujours heureuse de prouver en ce temps de l'Epiphanie son amitié aux autres communautés de notre Doyenné. Mais avec un merci tout particulier aux sœurs Franciscaines de N.D. des Douleurs !

 

Sr Marie-du-Rosaire, Servite de Marie.

 

 

 

IMGP7027

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 23:16

 

 

  P1090478

 

 

«Notre première rencontre avec la fragilité se fait autour de l’enfant qui naît», nous dit Jean Vanier, « cette fragilité-là attire notre regard »… Plus de 150 personnes, issues du monde de la santé de notre diocèse ou de diocèses voisins, de personnes accompagnant des proches atteints de handicap physique ou psychique, sont venus nous rejoindre pour le 19ème pèlerinage St Côme et St Damien de Luzarches.

Jean Vanier, homme de communion, signe de l’amour du Christ auprès des pauvres dans le monde, vit l’évangile au cœur des communautés de l’Arche qu’il a fondées en 1964.

Ici, on y vit la différence, la réciprocité des liens authentiques et sincères, le don et le respect mutuels. On prend à bord de ce navire «toutes les personnes ayant un handicap mental si vite noyées dans les eaux de nos sociétés compétitives.»

«La sagesse humaine n’a pas grandi à la même vitesse que la technique médicale» continue Jean Vanier… «Aimer quelqu’un, c’est le révéler et le relever. Jésus nous apprend comment approcher les gens ; Il pressent la souffrance. Il entre en conversation avec les personnes en leur révélant qu’elles sont capables de faire quelque chose de beau. On est guéri lorsqu’on a accueilli qui on est… Tout est une question de présence.»

 «Mais le monde a peur, nous avons peur de la différence, de la maladie, du handicap, du grand âge. C’est la tyrannie de la normalité… Mais, chacun de nous porte en lui les semences du don de Dieu ; chacun porte en lui des fragilités. Jésus est venu nous libérer tous pour qu’on accepte mieux notre histoire.»

Nous sommes invités à l’Arche, pour un jour, un week-end, un mois, un an… Venez voir l’Amour du Seigneur à l’œuvre! Venez découvrir la beauté rayonnante des visages de ceux à qui on a dit «tu as du prix à mes yeux et je t’aime»… Venez partager leur vie !

Dominique Hérissay Pastorale santé 05/10/10

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 18:32

 

806lmc24

Ce dimanche 26 Septembre 2010 au cours de la messe de 11h

à St. Louis, présidée par Père Daniel Ducasse, vicaire épiscopal, nous avons célébré l'installation de nouveau curé dans notre paroisse de Deuil la Barre.

C'était en même temps la messe de rentrée.

Les jeunes ont animé les chants, les groupes de différents services dans la paroisse se sont présentés, "c'était la belle messe" me disaient les gens.

Il y avaient les représentants de la mairie et Monsieur le Maire Jean Claude Noyer a remi symboliquement la clé de l'Eglise Notre Dame au nouveau curé.  

Voici quelques mots sur la personne de Père Louis Marie Chauvet.

 

 

 

Le Père Louis-Marie Chauvet est professeur de théologie à l’Institut catholique de Paris. Né en Vendée en 1942, ordonné prêtre en 1966, il est prêtre en paroisse à St-Leu et responsable de la formation des laïcs et des prêtres dans le diocèse de Pontoise. Spécialisé en théologie des sacrements, il a publié notamment «Symbole et sacrement» aux Editions du Cerf, un ouvrage qui porte le sous-titre «Une relecture sacramentelle de l’existence chrétienne».

 La liturgie est école de prière

La liturgie, rappelle l´intervenant, n´est pas le tout: «Dieu n’a pas besoin de nos chants mais ils nous rapprochent de Lui». Il y a aussi l’annonce de la Parole, tout ce qui est vécu de manière chrétienne, tout le labeur pastoral pour construire une Eglise qui célèbre et loue Dieu. «La liturgie, source et sommet de la vie de l’Eglise», selon plusieurs documents comme la Constitution sur la liturgie ou Lumen Gentium. Elle est la révélation de la sanctification humaine: Dieu agit à travers les sacrements pour sanctifier la vie humaine qui devient liturgie à la gloire de Dieu. Le Père Chauvet fait aussi le lien entre l’action liturgique et la vie éthique, entre le culte du dimanche et la vie de la semaine en citant St-Augustin: «Tu es Sa louange si tu vis bien».

«Vers une liturgie plus initiatique»

Il ne s’agit pas d’un apprentissage ou d’un savoir intellectuel, mais d’un «savoir être» dans une pédagogie à même la vie, sur l’exemple des sociétés africaines dans lesquelles le respect des anciens et des traditions ou la vénération des dieux s’apprenaient en les vivant, dit le Père Chauvet. L’initiation chrétienne est une pédagogie du désir et du cœur, de la mémoire et du corps (en faisant le signe de croix par exemple).

«La liturgie ne doit pas être intellectuelle, mais intelligente et subjectivement intelligible».

Elle tient de l’ordre du mystère, donc le vocabulaire n’est pas une difficulté première, selon le Père Chauvet. L’expérience liturgique sert à faire l’expérience de Dieu et de la prière et de cette façon la catéchèse devient plus mystagogique: les sacrements sont expliqué après avoir été vécus.

Le prêtre, un chrétien qui a une fonction particulière Le Concile Vatican II avait souligné la place qui revenait aux laïcs, le peuple de Dieu qui précède la hiérarchie. L’ordination, dit Le Père Chauvet, est un autre sacrement, qui se situe au même niveau que les sacrements initiatiques, pas au-dessus. Les prêtres ont un charisme parmi d’autres, «ils sont appelés par l’Esprit à un service original».

En liturgie, un seul préside, mais tous célèbrent !

«Plus la communauté est effectivement active dans les divers services et tâches qui lui reviennent de droit au titre des sacrements de l’initiation chrétienne, cela dans tous les domaines de l’évangélisation, de la liturgie, de la pratique de la justice et de la charité, mieux la fonction originale du prêtre trouve à se manifester». Prendre en compte la dimension intergénérationnelle dans les célébrations, gérer la demande et la célébration des liturgies qui font office de «rites de passage en christianisme» et propositions pastorales pour leur préparation, la session 2006 de Sancey fut aussi très concrète et le Père Chauvet a apporté au débat ses propres expériences de curé de paroisses et sa profonde humanité. (sic)

Livres de Louis-Marie Chauvet

Spécialisé en théologie sacramentelle et en liturgie, le père Louis-Marie Chauvet a écrit de nombreux articles en ce domaine, croisant constamment l´anthropologie et la pastorale avec la théologie.

Symbole et sacrement

Une relecture sacramentelle de l´existence chrétienne Le sacramentel est envisagé dans cette étude comme l´expression symbolique de la médiation entre Dieu et l´homme. Du symbolique au symbole Essai sur les sacrements Pour élaborer une nouvelle théologie de la sacramentalité en harmonie avec la culture moderne, l´auteur tente d´aborder les sacrements par la voie du langage et du symbole.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Soeurs Franciscaines de N Dame des Douleurs - dans Information
commenter cet article

Présentation

  • : Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • Congrégation des Soeurs Franciscaines
  • : Congrégation vouée au service des malades,fondée en Pologne en 1881.Diffuse en permanence L'apostolat dans différents pays.
  • Contact

Bienvenue-Witamy

 Pieta-01.jpg         Bonjour à tous -Witamy         
Bienvenue à tous et à toutes .Merci pour votre passage sur notre site.La congrégation des soeurs Franciscaines de Notre dame des Douleurs oeuvre avec volonté et acharnement pour soulager et accompagner les plus meurtris par la vie,en leur prodiguant les soins physiques et spirituels nécéssaires à leur bien-être.

Dziękujemy wszystkim odwiedzającym nasze stronice internetowe za poświecony czas na przeglądnięcie artykułów i zapoznanie się z naszym posłannictwem i misją w Kościele. Zgromadzenie Córek Matki Bożej Bolesnej zgodnie z charyzmatem Założycieli stara się służyć i pomagać ubogim,chorym i cierpiącym.
Zgromadzenie świadome ogromu pracy w tej dziedzinie, przychodzi z pomocą potrzebującym. Podejmuje dzieła z przekonaniem i oddaniem aby w miarę możliwosci poprawić i stworzyć lepsze warunki życia człowieka. 

Centre de soins infirmiers

      
Centre de soins infirmiers des Sœurs

29, rue du Marché
95160 Montmorency
Tel:01.39.64.75.40


Permanence au Centre:
de: 12h à 12h30
      16h à 17h
      19h à 19h30
Soins infirmiers à domicile sur RV

Place des Victimes du V2

95170 Deuil la Barre

Tel :01.39.83.15.52

 

Permanence :

de :   12h à 12h30

et de: 18h à 18h 30
Samedi et Dimanche sur RV

Soins infirmiers à domicile

Sur RV

Messes à Deuil et Montmorency

Messes dominicales à Deuil la Barre
Samedi à 18 h à Notre Dame

dimanche à 9h.30 
en l'église Notre Dame
Place des Victimes du V2
à 11h
en l'église Saint Louis
10 rue du Chateau

 

Messes dominicales à Montmorency

samedi à 18h30 à la Collégiale

dimanche à 10h

en l'église St.François

à 11h15

à la Collégiale

Visit from 10/09/07